L’ADAT crie déjà victoire

LeDroit_LOGOs

L’ADAT crie déjà victoire
Le Droit – Mardi 28 septembre 1993
Joel-Denis Bellavance

L’Association pour le droit au travail (ADAT) a crié victoire, hier, quand le gouvernement de l’Ontario a annoncé d’importantes mesures de représailles contre la province de Québec, notamment dans l’industrie de la construction.

Son président, Jocelyn Dumais,1993-09-28 Le droit qui mène une bataille de tous les instants pour que le gouvernement québécois change les règlements dans cette industrie, a déclaré au Droit que cette décision de Queen’s Park constituait un pas vers la résolution de cette épineuse question.
«C’est ce que nous voulions que le gouvernement de l’Ontario fasse, qu’il mette de la pression sur le gouvernement du Québec en imposant des sanctions. Maintenant, il ne fait aucun doute que Québec devra agir dans ce dossier», a soutenu M. Dumais.Ce dernier est allé jusqu’à bloquer le pont Cartier-Macdonald, l’été dernier, dans le but de forcer la main au gouvernement du Québec.

«Les jours de la Commission de la construction du Québec sont comptés. Ces mesures de l’Ontario sont encore plus sévères que celles que le Nouveau-Brunswick a imposées (il y a quelques mois)», a encore dit M. Dumais.
Les membres de l’ADAT n’auront peut-être plus besoin de vendre la maison qu’ils sont à construire à Gatineau afin de payer les frais judiciaires d’une contestation des lois québécoises régissant l’industrie de la construction.

«Nous allons devoir la donner à une oeuvre de charité puisque les choses vont sûrement débloquer», a conclu Jocelyn Dumais.
Interrogée au sujet de l’élan protectionniste du gouvernement ontarien, le maire d’Ottawa, Jacquelin Holzman, a indiqué qu’elle recommandera à ses collègues du conseil municipal d’emboîter le pas à la province dès leur prochaine réunion.

«La province s’est finalement rendue compte de tous les problèmes que les lois du Québec nous causaient. Je compte proposer au conseil municipal d’aller aussi loin que le gouvernement ontarien», a-t-elle dit.
Pas le choix
De son côté, le président de la Municipalité régionale d’Ottawa-Carleton, Peter Clark, a indiqué qu’il était temps que la province mette le pied à terre.

«Nous avons fait tous les efforts pour convaincre le gouvernement du Québec de changer ses lois, mais il ne les a pas encore changées. Ce n’est pas quelque chose que nous aimons, mais nous n’avons pas le choix», a dit le président régional qui se trouvait à Toronto, hier, quand la ministre de l’Industrie et du Commerce, Frances Lankin, a annoncé les mesures de représailles.

M. Clark a dit estimer que cette décision de Queen’s Park contribuera à une résolution rapide du litige entre l’Ontario et le Québec, ajoutant qu’il ne voyait pas là le début d’une guerre commerciale sans fin: «Dans la région, tout le monde, y compris les élus de l’autre côté de la rivière, est favorable à l’abolition des obstacles à la libre circulation au Québec. J’espère que toute cette affaire se réglera rapidement.»

La MROC doit elle aussi adopter des mesures semblables au début du mois de novembre. Les fonctionnaires régionaux sont à dresser une liste de représailles, mais le président régional a indiqué que des mesures, telles que l’achat d’autobus uniquement en Ontario, s’appliqueront immédiatement.

La MROC achète en moyenne 35 autobus par année de la compagnie québécoise Nova, ce qui représente une somme de six millions $.

ILLUSTRATION
Le président de l’Association pour le droit au travail, Jocelyn Dumais, estime que la décision de Queen’s Park constitue un pas vers la résolution de la question de la libre circulation des travailleurs entre le Québec et l’Ontario.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :