L’ADAT devant la Commission des droits de la personne

LeDroit_LOGOs

L’ADAT devant la Commission des droits de la personne
Le Droit mercredi 12 janvier 2000,
Turbide, Mathieu

Les travailleurs sans papiers de l’Outaouais poursuivent leur croisade contre la réglementation dans l’industrie de la construction au Québec.
Cette fois, l’Association pour le droit au travail (ADAT) porte plainte devant la Commission des droits de la personne (CDPQ) contre la Commission de la construction du Québec (CCQ). L’ADAT accuse la CCQ de faire preuve de discrimination à l’endroit des travailleurs analphabètes à qui elle impose des examens de qualifications qui seraient trop compliqués.

« Lorsqu’un travailleur analphabète passe son examen, la CCQ lui fournit un lecteur pour lui lire les questions, mais ce n’est pas suffisant. Il faudrait qu’on explique les questions, car elles sont beaucoup trop difficiles à comprendre pour quelqu’un qui ne sait pas lire, ni écrire et qui est habitué à effectuer un travail manuel », soutient Jocelyn Dumais, président de l’ADAT.

La Commission des droits doit décider au cours des prochaines semaines si elle juge la plainte recevable.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :