L’ADAT prévoit une entente imminente sur la mobilité

LeDroit_LOGOs

L’ADAT prévoit une entente imminente sur la mobilité des travailleurs de la construction

Le droit – Le samedi 18 mars 2006 -Patrick Duquette- Le Québec et l’Ontario seraient sur le point de s’entendre dans le dossier de la mobilité des travailleurs de la construction.

C’est ce qu’affirme Jocelyn Dumais de l’ADAT, une association qui représente les ouvriers québécois œuvrant sur les chantiers de l’Ontario.
Il soutient qu’un projet d’entente a été présenté au Conseil des ministres, à Queen’s Park, et que l’entente devrait être présentée sous peu au Conseil des ministres, à Québec.imager003

Au cabinet du député ontarien de Glengarry-Prescott-Russell, Jean-Marc Lalonde, on confirme que l’entente est « rendue en haut lieu ». « Maintenant, si c’est au Conseil des ministres, je l’ignore », a dit Mathieu Mault, son attaché de presse.

 Non merci, monsieur le ministre, 

Au cabinet du ministre québécois du Travail, Laurent Lessard, on refuse de confirmer la nouvelle.
« Les négociations vont bien, mais elles se poursuivent. À ma connaisance, aucune entente n’a été discutée au conseil des ministres » a dit Jean-Pascal Bernier, son attaché de presse.
Le ministre Lessard participe, ces jours-ci, tout comme son homologue ontarien Steve Peters, a une réunion fédérale-provinciale des ministres du Travail, à Vancouver.
Sans entente depuis 1996, le Québec et l’Ontario négocient depuis plus de deux ans, afin de réglementer les échanges de travailleurs entre les deux provinces.
Jocelyn Dumais a pris part aux réunions d’un comité de consultation du gouvernement de l’Ontario dans ce dossier, un comité présidé par le député Jean-Marc Lalonde.
En apprenant qu’une entente est éminente, l’ADAT a retiré une invitation faite au ministre Lessard à venir visiter les chantiers ontariens ou oeuvrent des travailleurs québécois
Je serais malhonète de présenter le ministre à ces travailleurs en leur laissant croire que cette visite pourrait changer quoique ce soit dans ce qui est déjà écrit
( dans la présumée entente) a dit Jocelyn Dumais.
L’ADAT (Association pour le droit au travail) souhaite que l’expérience des ouvriers ontariens soit reconnue au Québec, ou le millieu de la construction est syndiqué.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :