Regime de Retraite de la Construction

Il y a des milliers de travailleurs ou leurs héritiers peut-être, qui ignorent que des millions de dollars dorment dans les coffres de la Commission de la construction du Québec.

Que fera donc la CCQ de ces sommes d’argents si personne les réclame ? Les dirigeants seront-ils tentés de virer ces millions pour couvrir le déficit créé par les pertes de la Caisse de dépots et placements du Québec ?

Régime de retraite des travailleurs de la construction du Québec

Ce régime fait l’envie de bien des travailleurs de la construction à l’extérieur du Québec.
Dans le dernier rapport annuel de la Commission de la construction du Québec (CCQ), plus de 376,089 sont inscrits comme participants au régime supplémentaire de rentes. On y indique aussi un actif net assez impressionnant de près de 12 milliards de dollar.
La CCQ a la responsabilité d’administrer ce régime et d’informer les participants de l’évolution du fonds.

Les participants actifs, au nombre de 143,305(2007), reçoivent une fois l’an un rapport détaillé de la valeur de leur fonds de retraite.
Les participants inactifs, au nombre de 232,784(2007) sont supposés, selon la loi, recevoir un tel rapport au moins à tout les cinq ans.

Malheureusement, pour ces participants inactifs, ces rapports ne sont pas toujours envoyés et ce pour diverses raisons obscures, entre autres, le participant a déménagé sans effectuer son changement d’adresse auprès de la CCQ.
Pourtant, plusieurs personnes vivant dans l’Outaouais et n’ayant jamais déménagées de leur adresse inscrite auprès de la CCQ n’ont à leur connaissance jamais reçu un tel rapport. Ce n’est que suite à ma demande et après avoir vérifié leur situation, qu’ils ont réalisé qu’ils avaient droit à des prestations de retraite, et personne de la CCQ ne les avait avisé.

Qu’arrive-t-il avec ces argents ?

Qu’arrive-t-il avec ces argents si rien n’est envoyé à ces travailleurs ?
Quelles sont les démarches prises par la CCQ pour aviser ces travailleurs de leurs droits ?
Combien de participants inactifs ont reçu leur rapport sur la situation de leur fonds de retraite ?
Combien de ces participants sont décédés et dont la famille pourrait avoir des droits sur ces sommes d’argents ?

Le questionnement.
Pourquoi se questionner ? Simplement que depuis 1992 le nombre de participants inactifs n’a varié que de très peu : 225,320(1992) à 232,784 (2007) et qu’il ne semble pas y avoir eu beaucoup d’efforts pour informer ceux-ci de leurs droits .
Je fait parti de ce nombre, ayant contribué en 1973. Jusqu’à ce que j’en fasse la demande a la fin des années 90, je n’avais jamais reçu de rapport faisant état de mon régime de retraite de la construction.

Je ne suis qu’un parmi les 232,000 participants inactifs qui risque de voir ses argents déclarés comme « non-identifiés » même si la CCQ possède le numéro d’assurance social de toutes ces personnes.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :